Un p'tit mot... d'atchum

jeudi 30 mars 2006

Cauchemars,

  On sait que l’on rêve tous, d’un millier de choses en une seule nuit, étonnant ! Notre esprit se lâche à des exercices complètement irréels, complètement dingues… C’est certain qu’on a besoin, les rêves font du bien, soulages et font rêver c’est le cas de le dire ! Certains même, se penchent sur leurs significations, analysent tous leurs rêves, les épluchent et s’en servent souvent pour guider leurs pas, leur avenir. Moi, c’est pas mon truc ; du tout ! Pourtant, si je vous parle de ça, c’est parce qu’il m’est arrivé un truc inhabituel… Il y a quelques choses que je trouve bizarre chez moi, je ne me souviens jamais de mes rêves, c’est dingue ça, à croire que je ne rêve pas ! J’ai beau chercher, rien, pas même une seconde. Mais devinez ce qui c’est passé (facile la réponse !), j’ai fait un CAUCHEMAR la nuit dernière. Et là, j’m’en souvient très bien !! J’vous plante le décor : j’dormais (pas chez moi), j’avais fait la bringue tout le weekend sans interruption depuis le mercredi, j’étais donc plutôt fatigué voir même dans un état second. Bref, j’me suis endormis vers 6 heures je crois, d’un sommeil profond. Et puis, mon cauchemar a commencé… Ce qui m’a troublé le plus, c’est que tout ce passait comme dans la réalité… au même moment. Ce que je vivais était possible, donc réalisable (techniquement parlant). Alors depuis, j’me pose des questions… Et une des solutions (je sais, elle tient pas debout !) est que peut être j’me sentait vraiment bien là où j’étais, détendue et protégée…Ou alors peut être que c’était pour me rappeler à l’ordre, me dire qu’il fallait que je redescende sur terre et penser à autre chose que de m’amuser… J’en sais rien ! Mais en tout cas j’ai rêvé, ça c’était bien ! Même si c’était un cauchemar, au moins ça fait du bien d’éprouver ce sentiment de transe, d’irréalité…Pour quand les rêves à l’eau de rose ?

Posté par atchum à 22:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


vendredi 24 mars 2006

Quand le passé nous ronge…

Le passé…il fait que chaque être est unique, il fait sa personnalité, ses rêves, sa force. C’est un sentiment que nous, jeune génération, on passe sous silence, qu’on évite de révéler, qu’on craint de dévoiler. Pourtant, chez la plupart des Hommes, les moments de bonheur sont bien plus importants que les peines. Non ? Mais lorsqu’on pense à notre passé, pourquoi est-ce les moments les plus durs qui nous reviennent à l’esprit ? Alors que l’on devrait avoir la tête pleine de bons moments, que eux, on oubli, qui s’estompent et s’effaces… Pourquoi, est-t-on à ce point meurtri par nos déceptions ? Et pourquoi ne sommes nous pas assez fort pour les laisser dans le monde qui leur appartient, sans amértume sans hésitations ? Peut-être est-ce la peur, la peur qu’ils reviennent, la peur de souffrir ou l’envie de souffrir pour quelque chose que l’on a adoré…J’sais pas…

  Si j’écris ça, c’est parce que j’ai des souvenirs qui me hantent, que je croyais avoir réussi à surmonter. Je pensais être passer à autre chose. Mais au fil des jours, je m’aperçois qu’ils sont toujours là, omniprésents, comment si chaque jour ils essayaient de revenir un peu plus. Et plus j’y pense, plus j’me dis que ça (ses souvenirs) risques bien de me faire souffrir un paquet de temps encore, tout simplement parce que je les ai dans les trippes ! Parce que j’y tiens tellement que inconsciemment je ne veux pas les oublier, parce que au fond de moi il me reste un brin d’espoir…Mais je ne ferais rien, car c’est du passé…

  Bon, je suis d’accord, c’est un peu sombre comme pensée tout ça, mais faut pas croire que je déprime, j’vais même très bien ! J’me dis que l’espoir comme le rêve font vivres ! Et ça, c’est vital !

Posté par atchum à 20:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Première…ça tourne !

  J’pensais pas un jour créer un blog, j’était même plutôt contre en faite. Mais ça, c’est tout moi, un caractère qui sort de nulle part. Timide, réservée, tout en étant fêtarde et déterminée; autant vous dire qu’il faut me suivre ! Bref, ce qui me gène un peu, c’est de parler de moi… Pour dire quoi ? A qui ? Et puis j’me dis que finalement, qu’est-ce que j’ai à perdre ? Rien ; tout au contraire…

  Alors voila, c’est partie ! Moi ; j’ai décidé de lâcher mes pensées à qui voudra les lire, j’ai décidé d’entendre les paroles que les gens ont à me dire, de me faire critiquer, aider, écouter.

  Faut quand même que vous sachiez 2, 3 trucs sur moi ; la lecture sera plus facile… (mais pas trop quand même !) Ma vie : plutôt normale, étudiante (j’adore c’que je fais, c’est rare hein ?), j’ai donc un chez moi. J’ai 20 ans… déjà, j’arrive pas à y croire, le temps passe vraiment trop vite, ça me fait peur. J’tiens pas en place, faut que j’m’active, j’peux pas rester une journée à rien faire, ça c’est pas possible. Mes passions (ça, c’est pas facile), j’dirais…voyager et partir à la découverte de l’inconnu ; la peinture aussi (je peints des tableaux tout bizarres mais j’en suis assez fière !), et le sport (là je suis accro, et si souvent je pète un câble ici, c’est parce que j’ai pas le temps d’en faire ; la ville…), voila ; ah oui j’suis célibataire, et j’dois dire que mes dernières expériences n’ont pas été des chef-d’œuvres sentimentaux Mais c’est pas un problème, j’vis très bien sans aussi. J’crois que j’ai fait le tour, et puis c’est vraiment dure de parler de sois, j’suis pas douer pour ça, mais peut-être que ça viendra, on y croit !!

Posté par atchum à 18:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]