vendredi 24 mars 2006

Quand le passé nous ronge…

Le passé…il fait que chaque être est unique, il fait sa personnalité, ses rêves, sa force. C’est un sentiment que nous, jeune génération, on passe sous silence, qu’on évite de révéler, qu’on craint de dévoiler. Pourtant, chez la plupart des Hommes, les moments de bonheur sont bien plus importants que les peines. Non ? Mais lorsqu’on pense à notre passé, pourquoi est-ce les moments les plus durs qui nous reviennent à l’esprit ? Alors que l’on devrait avoir la tête pleine de bons moments, que eux, on oubli, qui s’estompent et s’effaces… Pourquoi, est-t-on à ce point meurtri par nos déceptions ? Et pourquoi ne sommes nous pas assez fort pour les laisser dans le monde qui leur appartient, sans amértume sans hésitations ? Peut-être est-ce la peur, la peur qu’ils reviennent, la peur de souffrir ou l’envie de souffrir pour quelque chose que l’on a adoré…J’sais pas…

  Si j’écris ça, c’est parce que j’ai des souvenirs qui me hantent, que je croyais avoir réussi à surmonter. Je pensais être passer à autre chose. Mais au fil des jours, je m’aperçois qu’ils sont toujours là, omniprésents, comment si chaque jour ils essayaient de revenir un peu plus. Et plus j’y pense, plus j’me dis que ça (ses souvenirs) risques bien de me faire souffrir un paquet de temps encore, tout simplement parce que je les ai dans les trippes ! Parce que j’y tiens tellement que inconsciemment je ne veux pas les oublier, parce que au fond de moi il me reste un brin d’espoir…Mais je ne ferais rien, car c’est du passé…

  Bon, je suis d’accord, c’est un peu sombre comme pensée tout ça, mais faut pas croire que je déprime, j’vais même très bien ! J’me dis que l’espoir comme le rêve font vivres ! Et ça, c’est vital !

Posté par atchum à 20:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Quand le passé nous ronge…

Nouveau commentaire